Pourquoi le marketing de réseau ? (1ère partie)

Bonjour, je m’appelle Aurélie. J’approche de la quarantaine et je crois pouvoir dire que j’ai toujours coché toutes les cases.

A l’école

A l’école, j’ai été une bonne élève, j’ai toujours fait ce qu’on attendait de moi.

Quand est venu le choix des études, le droit s’est imposé comme une évidence. A croire que ce besoin de respecter les règles était vraiment ancré en moi.

J’ai passé 5 années d’études avec des hauts et des bas mais j’ai aimé cette matière et beaucoup travaillé.

Pour parfaire le tout, j’ai passé et réussi le concourt pour entrer à l’école d’avocat. Une merveilleuse année à faire des stages passionnants!

Bon il fallait quand même beaucoup travaillé mais je l’ai fait sans le voir comme une contrainte.

J’ai tout coché !

C’est validé!

L’entrée dans la vie professionnelle

Et puis il a fallu chercher du travail…. et là, c’est devenu plus difficile…. 

J’ai finalement trouvé un travail de juriste dans lequel je peux dire maintenant que je ne m’épanouissais pas.

Attention je ne veux pas faire la difficile mais après tout le mal qu’on se donne et tout ce qu’on nous promet pendant toutes ses années d’études…. 

Vous savez le fameux : « si tu travailles bien à l’école, tu auras un bon travail »…. j’étais un peu déçue car il manquait quelque chose mais c’était encore difficile de mettre des mots et d’en prendre conscience.

Vie pro et vie perso

A côté de cela, je me suis mariée et j’ai eu 3 enfants…. ma vie privée compensait et ne me laissait pas trop le temps d’y réfléchir.

Après le retour de congé maternité de mon 3ème enfant, on commence à me dire que je suis moins investie, que mon travail ne convient pas, que je suis moins disponible. 

Je dois dire que dans l’estime de soi, j’ai fait une chute vertigineuse et aller au travail tous les jours est devenu de plus en plus un dur. Mais je serre les dents et j’avance, mais….

Le virage

Petit à petit une envie d’entreprendre, de créer quelque chose de positif nait et grandit….. Et puis c’est le grand saut! Celui vers l’inconnu soutenu par mon mari.

Je plonge dans la création d’entreprise…. je travaille, je développe, je me forme et  je me lance! 

J’ai tenté pendant 4 ans de développer mon activité autour de la couture.

Force est de constater, en début d’année 2018 que ça ne marche pas…. encore une fois. 

Bien évidemment je me remets en question en se disant que le problème vient sûrement de moi, que je suis vraiment nulle. 

Cette épreuve me fait réfléchir et finalement prendre conscience que le blocage vient bien de moi. Peut être que je ne suis pas nulle mais simplement pas sur le bon chemin, que je n’ai pas les bons outils.

Pendant cette même période,  une amie me parle du marketing de réseau…..J’avais vraiment une mauvaise image de l’activité. Je n’étais pas très motivée mais comme mon activité couture ne marchait pas il fallait que je trouve un autre travail…. 

Échec sur échec des entretiens pour des emplois salariés que j’ai pu passer… avec le recul je crois que j’ai inconsciemment saboté ces entretiens car je n’avais pas du tout envie de me retrouver salarié et que cette autre activité me trottait dans la tête.

A bientôt

la suite est à venir très vite!


Loading Facebook Comments ...

1 Comment

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.